Kofun Daisenryõ (17/20)

La plus grande tombe du monde en forme de tumulus

© Sakai City Government

Kofun Daisenryõ est la plus grande tombe du Japon et du monde en forme de tumulus. Elle est située dans la ville de Sakai qui fait partie de la préfecture d’Osaka. Ce tumulus qui renfermerait la tombe d’un empereur japonais fait partie d’un site de tombes, ayant toute une forme de trou de serrure, appelé ensemble de Kofuns de Mozu-Furuichi. Cet ensemble ainsi que le Kofun Daisenryõ, ont été inscrits en 2019 au patrimoine mondial de l’UNESCO.

L’histoire

La construction du Kofun Daisenryõ aurait commencé durant le Ve siècle, pendant la période Kofun. Le nom japonais pour un tumulus funéraire est kofun d’où le nom de chacune des tombes ayant la forme d’un tumulus. Ce type de monument appelé kofun est caractéristique de la période portant le même nom “période Kofun” qui s’étend du IIIe au VIIe siècle.

Après analyse, l’agence impériale considère qu’il s’agit de la tombe de l’empereur Nintoku, le 16e empereur du Japon, mais cela n’a pas encore été prouvé. Si les tumulus sont fait ainsi c’est qu’à l’époque de leur construction ils servaient à recouvrir le tombeau d’une personne de haut rang de la société.

Encore de nos jours, le tumulus de Daisenryõ est souvent appelé “Nintoku Tenno-ryô » par les Japonais, qui signifie le mausolée de l’empereur Nintoku. La population de la ville avoisinant les 800 000 habitants en fait la seconde agglomération la plus grande de la préfecture d’Osaka. C’est dans le centre urbain que se trouve le tumulus de Daisenryõ, entouré d’immeubles et de maisons.

Description du tumulus

Le tumulus de Daisenryõ est un gigantesque monument en forme de trou de serrure. En effet ce qui rend les tumulus, de l’ensemble du site, originaux et uniques dans le monde sont leur forme qui représente un trou de serrure. Le mausolée de Nintoku mesure environ 500 m de long sur 300 de large. C’est le plus long des sites funéraires du Japon.  Le tumulus s’élève sur environ 35 m de haut et sa superficie fait 100 000 m², celle de l’ensemble du complexe funéraire est de 460 000m². Il est plus grand que la pyramide de Khéops et le mausolée de Qin faisant respectivement 230 et 350 mètres.

Longueur (m)Hauteur (m)Surface (m²)
Kofun Daisenryô50035100 000
Grande pyramide de Khéops23014653 O56
Mausolée de l’Empereur Qin35051,356 250

Kofun Daisenryõ est entouré de trois douves accueillant toute la richesse de la faune et de la flore. Cependant, l’accès à la tombe a été interdit par l’Agence impériale et les visiteurs n’ont accès qu’à deux douves sur trois. La troisième douve a été déterré et rénovée en 1896. Au vu de la hauteur du tumulus, vous aurez l’impression en vous baladant autour, de voir seulement une colline et non un tumulus. De plus, la colline du tumulus est entièrement recouverte de végétation.

Les fouilles archéologiques

Le tumulus a fait l’objet de fouilles en octobre 2018. Autorisées pour la première fois par l’Agence impériale, elles ont mené à des restes de “haniwa” qui sont des statuettes en terre cuite funéraires japonaises ainsi que des artefacts antiques qui ont été découvert en ayant creusé neuf tranchées de 7,5 m à 10,5 m sur 2 mètres, sur les berges de la douve intérieure. De plus, ces fouilles rentrent dans le cadre du projet de préservation de la sépulture. Cependant la sépulture semble être menacée par les eaux qui l’entourent.

Il y a des chambres funéraires dans la partie avant et arrière du tumulus. La chambre funéraire à l’arrière a déjà été fouillée il y a quelques années. Quant à la partie avant, les chercheurs y ont découvert un cercueil ainsi que d’autres objets comme des armures, des sabres, des pots et des assiettes en verre. Cependant, comme il s’agit d’un territoire protégé, il est délicat pour les chercheurs d’établir de grandes fouilles.  Aussi, des écrits découverts dans les fouilles ont été placés au musée historique de la ville de Sakai.

Pour prendre de la hauteur sur les Kofuns

Le Kofun Daisenryo est si vaste qu’il ne peut pas être vu entièrement . Pour apprécier l’immensité du tumulus et son envergure, il faut prendre de la hauteur. Ainsi, il est possible de monter au point d’observation de la mairie de Sakai. Au 21e étage de cet immeuble en verre se trouve un observatoire gratuit. Il tourne à 360 degrés et permet une vue panoramique sur la fameuse sépulture. Cependant, le tumulus étant si haut que l’on ne peut pas voir la forme en trou de serrure.

L’ensemble de Kofuns de Mozu-Furuich

Autour du mausolée de Daisenryõ sont disposés d’autres tertres funéraires. De tailles plus ou moins grandes, ils composent le site des Kofuns de Mozu et de Furuich. Il y en a 44 qui font partie de l’ensemble de Mozu et d’autres qui sont étalés à l’est de Sakai, de la ville de Fujidera jusqu’à la ville de Habikino et qui forment les Kofuns de Furuichi. Ce dernier ensemble comprend la deuxième sépulture la plus grande du Japon qui est appelée le Kofun de Konda-Gobyôyama. Il est considéré par l’Agence impériale comme le tombeau de l’empereur Ôjin. 

Ces deux groupes de tumulus funéraires ont été inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO en juillet 2019 sous le nom d’ “ensemble de Kofun de Mozu-Furuichi”.

Quant au troisième plus grand Kofun du Japon, il se trouve au sud du parc qui accueille le mausolée de Daisenryõ. Il est connu sous le nom de Kofun de Kami-Ishizu misanzai (Richû tenno-ryô) et destiné à l’empereur Richû. Il a une longueur de 365 mètres.