composition d’un monument funéraire

Le monument peut- être disposé au choix, sur un caveau ou en pleine terre. Le caveau, communément fait de béton, est l’endroit où sont apposés les cercueils et enfouis sous la terre. Il permet une meilleure évacuation d’eau et conservation des cercueils. Pour la tombe pleine, les cercueils sont à même la terre, dans ce cas il faudra prévoir une « fausse case » qui est un caveau bétonné sans fond afin que la sépulture soit et demeure stable. L’enfeu, quant à lui, est hors du sol, comme un grand columbarium, il contient les cercueils.

Le monument funéraire est composé de différentes pièces en pierre, marbre, granit ou autres matériaux et recouvre ainsi la concession. Concernant l’inhumation d’urnes, elles peuvent se faire dans un cimetière, également dans un monument familial si la dispersion n’était pas le souhait du défunt.

 

Un monument funéraire est composé de :


  • Une stèle (afin de recevoir les inscriptions ou ornements dédiés au défunt)
  • Une base (qui rehausse la stèle)
  • Une pierre tombale (recouvrant la sépulture)
  • Un soubassement (délimite et rehausse l’ouvrage)
  • Un Prie-Dieu (optionnel, aménagement destiné à s’agenouiller afin de se recueillir)
  • Semelle (optionnel, sert d’assise au monument)
  • Placages (optionnel, habillage des parties visibles du monument. Se situant entre la semelle et la cuve.
  • La cuve, le caveau étant la partie non visible souterraine où sont logés les cercueils.

Les étapes de fabrication

La fabrication du monument est précise et méticuleuse. La qualité des matériaux utilisés l’est d’autant plus. Un granit de qualité, par exemple, offrira une homogénéité de texture et de couleur, préservant le monument de la rouille, il offrira également une excellente résistance à l’usure. De plus, le produit restera totalement intact durant sa préparation à devenir un monument. Ce procédé constitue plusieurs étapes :

#1 - Extraction & découpe du bloc de Granit

Le granit utilisé pour la fabrication du monument est tout d’abord extrait sous la forme d’un « bloc ». Selon le choix du granit, l’extraction a lieu dans des carrières aux quatre coins du monde. En France, le Gris du Tarn (ou Tarn Silverstar) est extrait de la carrière PLO à Saint Salvy de la Balme dans le Tarn. L’absence de taches noires et de pyrites offre à ce granit français une grande homogénéité de texture et de couleur tout en le préservant de la rouille. Il offre une excellente résistance à l’usure et les divers traitements de surface (comme le flammage ou le bouchardage) n’altèrent pas ses qualités physiques. Les tranches de différentes épaisseurs sont découpées au fil diamant ou au disque

#2 - Polissage à plat

Le Polissage à plat garantit une surface parfaitement lisse.

#3 - Découpage des pièces

Ces pièces constitueront le futur monument.

#4 - Polissage des chants

Pour une surface lisse aussi sur les chants.

#5 - Le façonnage

Afin de réaliser la forme de la stèle désirée.

#6 - Motifs et gravures

Véritable étape de « personnalisation du monument » via la gravure du nom du défunt et de ses dates. Un motif représentant la vie du défunt, sa personnalité ou ses valeurs est aussi possible.

#7 - Palettisation et transport

Le monument est mis sur palette par le granitier en charge de sa fabrication puis confié au transporteur qui le livrera aux pompes funèbres Neo Funéraire en charge de sa pose en cimetière.

#8 - La pose du monument

Une étape délicate et complexe selon la configuration du terrain et l’accessibilité de la concession. Les professionnels de l’Alliance Neo Funéraire dispose de l’équipement et du savoir-faire nécessaire pour poser votre monument sans encombre sur votre concession. 

Configurez votre monument

Notre équipe est à votre disposition afin d’étudier vos besoins et souhaits et concevoir ainsi votre projet de monument funéraire sur-mesure dans le respect de votre budget.

Demande de devis Configurateur 05 81 63 08 51