Le Taj Mahal (1/20)

Découvrez le Taj Mahal.

Néo Funéraire vous présente Le Taj Mahal à Agra, parmi les 20 monuments funéraires qui ont marqué l’histoire. Le palais de l’amour, le deuxième monument le plus visité au monde sont les noms donnés au très célèbre mausolée de marbre blanc, le Taj Mahal, connu dans le monde. Il est situé dans la ville d’Agra, en Inde du nord. Il fut construit entre 1631 et 1648 sous les ordres de l’empereur moghol Shah Jahãn, pour honorer la mémoire de son épouse Mumtaz Mahal, morte lors de l’accouchement de leur 14e enfant. Le Taj Mahal est une merveille d’architecture moghole. C’est devenu le monument emblématique du pays.


La légende du monument

La légende raconte une extraordinaire histoire d’amour entre le 5e empereur, Shah Jahan, qui fut à l’origine du Taj Mahal et une « inconnue » prénommée Mumtaz Jahan.

Shah Jahan était un enfant brillant, qui fit preuve d’une grande habileté, aussi bien sur les terres de bataille, qu’en politique. Selon cette légende, après avoir pris la succession de son père il épousa 3 femmes dont la dernière, Mumtaz Mahal qu’il avait rencontré jeune et dont il est tout de suite tombé amoureux. C’est l’empereur Shah, lui-même, qui donna à cette femme, Arjumand Banu (nièce de Nur Jahan) le titre de « Mumtaz Mahal » cela veut dire l’élue du palais. Le Maharaja ayant des obligations vis-à-vis de sa famille et de son peuple lui promis fidélité en secret et se remit à ses obligations de souverain.

Une histoire de mariage(s)…

Son père lui trouva alors une belle femme, intelligente et de bonne famille. Il obéit à son père et épousa cette demoiselle. Cependant, ils ne consommeront jamais le mariage. Son père, déçu de ne pas voir d’héritier naître lors de la première année du mariage, demanda alors à l’épouse ce qu’il se passait. Celle-ci expliqua que Shah Jahan était très gentil avec elle mais qu’il refusait tout acte intime. Le père fou de rage décida de trouver une seconde épouse, encore plus belle, plus riche et plus intelligente que la première. Le Maharaja fou d’amour pour Mumtaz, ne remarqua même pas cette extraordinaire beauté. Encore une fois, il écouta son père et la prit pour deuxième femme, mais ne consomma jamais le mariage.

À la mort de son père, il put enfin être libre de choisir son épouse. Sans hésitation il épousa Mumtaz Mahal qui mourut en donnant naissance à une petite fille après une quatorzième grossesse. Les chroniqueurs de l’époque racontent que l’entente entre les deux époux était parfaite, alors, lorsque Mumtaz décède en 1631, Shah Jahan ordonna la construction d’un grand mausolée dans lequel elle pourra reposer pour l’éternité. Il voulut que le monde entier sache combien il l’aimait. Il décida donc d’embaucher des architectes et de construire un mausolée digne du paradis.

À sa mort, Shah Jahan fut enterré aux côtés de son épouse, dans le Taj Mahal. Son œuvre architecturale

Son œuvre architecturale

La construction du Taj Mahal a commencé en 1632 et s’est terminée en 1643 pour le mausolée, mais le reste du complexe fut terminé seulement en 1648, en ce qui concerne la cour intérieure et les jardins. L’empereur Shah Jahan décida de faire appel à neuf architectes afin de construire ce qui pour lui est la représentation la plus proche du paradis sur Terre. Pour cela, il est allé jusqu’en Perse pour trouver celui qui, à ses yeux, était le meilleur architecte au monde.

Il a fallu pas moins de 22 ans pour construire le bâtiment principal. Quelques années de plus ont été nécessaires pour aménager les jardins et la cour intérieure. Cette construction est considérée comme un chef-d’œuvre d’architecture. En effet, malgré le peu de moyens technologiques disponibles à l’époque pour la construction, elle respecte, malgré les contraintes, toutes les conditions de solidité et de résistance contre les effets météorologiques, notamment contre les séismes. Cet aspect est important car Agra se trouve sur une faille qui peut potentiellement provoquer des séismes. L’architecte perse a donc pris en compte ces données pour la construction du Taj Mahal. C’est pourquoi, en regardant le mausolée de face, il est facile de s’apercevoir que les quatre minarets entourant le Taj Mahal ne sont pas droits par rapport au sol. Ils sont en effet légèrement penchés vers l’extérieur, ce qui les empêchent de tomber sur le bâtiment principal, en cas de séisme.

Le choix de la perfection.

Shah Jahan avait une idée très précise de ce qu’il voulait pour le mausolée de sa femme. Il imagina un grand jardin fleuri, un bâtiment blanc pour la couleur du paradis et surtout la perfection. Le monument est posé sur une terrasse de 7 mètres de hauteur revêtue de marbre blanc. Le bâtiment central est un carré formant un octogone irrégulier car ses angles sont coupés. Aux quatre coins de la terrasse on retrouve les quatre minarets surmontés d’un dôme à ombrelle. Concernant la coupole du Taj, elle mesure 26 mètres de haut et 18 de diamètre. Elle est faite de marbre blanc et flanquée de 4 kiosques à dômes à arcs polylobés. Sur les quatre façades de 33 m de haut, s’ouvre un grand porche à arcade ogivale, inspiré de l’architecture islamique. Ces quatre porches sont encadrés de bandeaux calligraphiés, où l’on peut apercevoir les versets du Coran.

En fait, tout dans les environs du Taj Mahal est construit de façon symétrique ; les jardins, les bâtiments qui l’entourent même les petites statuettes à l’entrée qui représentent les vingt-deux années de construction.