Le Mausolée de Lénine (6/20)

Le mausolée de Lénine est la célèbre sépulture qui se situe sur la place Rouge à Moscou. Adossé aux murailles du Kremlin. Le corps embaumé de Vladimir Ilitch Lénine y repose dans un sarcophage que le public peut voir. Il y est exposé depuis 1924, l’année de la mort du dirigeant de l’Union soviétique.

Le choix de la conservation du corps de Lénine

Le Mausolée de Lénine est un monument soviétique bâti par l’architecte Alexeï Chtchoussev. Il abrite le corps momifié de Vladimir Ilitch Lénine connu sous le nom de Lénine. C’est le principal dirigeant de la Révolution d’Octobre 1917 et le premier président soviétique. Il est mort en 1924 à l’âge de 53 ans. Pour dernière volonté il souhaitait être enterré aux côtés de sa mère à Saint-Pétersbourg mais Staline prit la décision d’embaumer son corps. C’est après cette décision qu’un comité scientifique appelé la « commission pour l’immortalisation » se forma afin de trouver la meilleure solution pour conserver le corps à long terme.

Le corps est resté dans le mausolée de la place Rouge depuis 1924 sauf à quelques exceptions près comme durant la Seconde Guerre mondiale où il fut transporté en Sibérie. Chaque année, le corps de Lénine est traité et ses vêtements sont changés et réparés par l’équipe du laboratoire installée dans le mausolée. Il est réembaumé et plongé dans des bains de glycérol, potassium, d’alcool et autres produits. Lorsqu’un bout de peau est abîmé il est remplacé par du plastique et des matériaux.

La nécropole à côté du Mausolée

Avant le mausolée de Lénine, se trouve la nécropole du mur du Kremlin où sont enterrés des militaires, quelques célébrités russes et des anciens présidents soviétiques comme Staline dont le corps fut exposé auprès de celui de Lénine en 1953. Mais avec la campagne de destruction du culte de la personnalité de Staline ce dernier fut retiré de la sépulture en 1961. Il a ensuite été inhumé sous les murs du Kremlin.

La construction

À la mort de Lénine un concours est organisé pour lui construire une sépulture. C’est l’architecte Alexeï qui le remporta. En premier lieu, un mausolée temporaire en bois avait été installé à cet emplacement afin que le peuple puisse faire ses adieux à son guide avant son enterrement mais cela n’a jamais eu lieu. En 1930 le mausolée en bois fut remplacé par l’édifice actuel en béton armé recouvert de marbre.

Le mausolée a été fait suivant le style avant-gardiste et Art-Déco. Il est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco comme faisant partie de l’ensemble de la place Rouge. L’édifice à pyramide à degrés rouge a été partiellement reconstruit en 1945 et une tribune a été ajouté sur laquelle se tiennent les responsables soviétiques lors des défilés militaires et commémoratifs sur la Place Rouge.

Le mausolée est une pyramide à degrés d’une hauteur de 12 mètres et comportant une façade de 24 mètres de longueur. La façade du bâtiment est en béton armé et les cavités sont remplies avec des briques. Les murs sont revêtus de matériaux noir et rouge comme des plaques de marbre noir et du granite rouge. L’entrée est fermée par une porte double battant revêtue de cuivre patiné. Au-dessus de cette porte est inscrit en lettres cyrilliques le nom de « Lénine » en quartzite rouge fixée sur de la labradorite noire.

La sépulture

A l’intérieur du mausolée il faut respecter des règles strictes pour pouvoir voir la dépouille de Lénine. Les photos, casquettes et lunettes de soleil sont interdites et on ne peut rester que quelques minutes. Ce système de visite est similaire à celui établi pour le tombeau de Mao Zedong. On peut donc penser qu’ici aussi tout est fait pour que l’on ne voit pas l’état de dégradation du corps.

La salle funéraire où repose Lénine est faite sur le plan d’un carré dont chaque arête mesure 10 mètres. Et le plafond se présente en gradins. Au centre de la pièce se trouve le corps du dirigeant soviétique vêtu d’un costume noir, décoré de l’insigne du membre du gouvernement soviétique. Il est protégé par un sarcophage en verre résistant aux impacts de balles. Le cercueil est placé sur une plateforme surélevée entourée de rampes en granite rouge. Sous le mausolée, un tunnel de 200 mètres rejoint le Kremlin. Le mausolée doit être maintenu à une température environnant les 16 degrés afin de conserver le corps. 

Aujourd’hui une question se pose ; Faut-il retirer le corps de Lénine du mausolée pour l’enterrer ? En effet, après la désagrégation de l’Union soviétique en 1991, les partis politiques et des personnalités ont demandé la destruction du mausolée afin que les restes du corps soient enterrés. Mais Vladimir Poutine préfère jouer le contre-la-montre en laissant entendre qu’il y a un temps pour tout et que c’est au peuple russe de prendre la décision de l’enterrer au moment décidé.