Le granit du Sidobre

© leo65 TECHNIQUE-TP.leforum.eu

Le massif du Sidobre est le premier centre français d’extraction de granit. C’est aussi le premier site de concentration d’entreprises du secteur. Il s’étend sur 10 km de long, 10 km de large ainsi que 10 de profondeur. Chaque année 55 000m³ de granit soit 150 000 Tonnes sont extraites de ces carrières. Le granit du Sidobre est aussi appelé gris du Tarn ou Silver Star dans les pays étrangers.

Le Sidobre, pays du granit

Il y a des millions d’années, un magma liquide en fusion fut enfoui sous le massif du Sidobre. Il s’est ensuite refroidi et donna la roche cristalline que l’on peut voir aujourd’hui. Le granit est composé de 3 minéraux ; le mica, le quartz et le feldspath. L’eau a érodé le massif et a transformé le mica et le feldspath présent dans les roches, en minéraux argileux. Le ruissellement a peu à peu dégagé, grossièrement, du sable formé par des boules de roches. Ces boules de roches font les caractéristiques des paysages du Sidobre.

L’exploitation du granit a commencé au XIX ème siècle. À cette époque, seules les boules de roches à la surface, formées par l’érosion, étaient travaillées. En 1950, lors de l’arrivée de l’électricité dans les carrières et des machines, l’extraction et le travail du granit furent révolutionnés. En effet, l’industrialisation a permis d’aller chercher du granit plus pur et plus beau sous terre.

Avant cela, afin d’attraper de plus petits rochers, des encoches étaient creusées à espaces réguliers. Dans ces dernières étaient placés des coins métalliques. Le bloc de pierre était ainsi prédécoupé et se détachait sous la pression des frappes des masses sur les coins. On peut encore voir des encoches sur les rochers du Sidobre qui ont été abandonnées en cours d’exploitation. En ce qui concerne l’extraction des plus gros blocs ; des saignées étaient creusées sur toute la longueur du rocher afin de faciliter leur extraction.

Un matériau unique au monde

Le granit du Sidobre a la particularité d’être gris. Sa palette de coloris va du gris clair au gris foncé. Il est composé de grains plus ou moins fins. Son aspect est moucheté de blanc et de gris. Cela provient du feldspath et des cristaux de quartz. Quant aux pointillés noirs ils sont formés par des petits cristaux de mica noir. Ce granit est réputé dans le monde entier. Il est utilisé dans le secteur funéraire, dans les aménagements urbains ainsi que dans la décoration intérieure et extérieure. C’est un matériau durable, qui ne s’abîme pas et qui à la particularité d’être résistant.

Le granit venant du Sidobre, dans le Tarn, a notamment été utilisé sur les Champs-Élysées à Paris, au World Trade Center de Shanghai ou encore à l’aéroport de Francfort et à bien d’autres endroits. Il a également été choisi pour revêtir la rue Bayard à Toulouse. Mais le granit du Sidobre doit faire face à de nouveaux concurrents sur le marché comme l’Espagne et le Portugal.

Pas à pas, le tourisme se développe sur le site du Sidobre. On y découvre des lieux à visiter comme la Maison du Sidobre ainsi que des parcours pédestres et équestres à faire en famille ou entre amis. On peut aussi trouver des activités à proximité comme le village médiéval de Burlats ou le circuit historique de Brassac.