Le Mausolée de Gengis Khan (11/20)

Mausolée de Gengis Khan

Le mausolée de Gengis Khan est situé sur le plateau de l’Ordos dans une région montagneuse au Nord de la Chine. Le mausolée actuel est constitué de quatre bâtiments de style traditionnel mongol. Ils abritent notamment les cercueils vides de Gengis Khan et de son épouse. Le complexe est dominé par l’imposante statue de Gengis Khan ornée de marbre blanc. 

Ce site est l’un des plus visités de la Mongolie Intérieure notamment pendant la période des rituels, en l’honneur du fondateur de l’Empire mongol.

Qui est Gengis Khan ? 

Gengis Khan (1161-1227) est un personnage important de l’Histoire de la Mongolie. Son nom signifie “Chef Suprême”. Il est né sous le nom de Temüjin. Il utilisa son génie politique et militaire au service de l’Asie centrale afin d’unifier les tribus turques et mongoles et devint ainsi le père fondateur du grand Empire mongol. Aujourd’hui, il est devenu le symbole d’une Mongolie en quête d’identité. Son visage apparaît sur des étiquettes de vodka et sur certains billets de banque de monnaie mongole.

Selon une tradition mongole, à la mort d’un dirigeant, la coutume est de recueillir le dernier souffle de ce dernier dans un morceau de tissu fait en poils de chameau afin de pouvoir ensuite rendre hommage à son âme dans un cénotaphe. C’est à cet effet que le mausolée fût bâti. Ainsi de nombreux rituels sont organisés sur le site chaque année pour rendre hommage à ce personnage historique.

Le mausolée de Gengis Khan est constitué de quatre bâtiments de style traditionnel mongol. La visite de ces monuments permet de retracer et de témoigner de l’histoire de l’unification des tribus mongoles. On peut aussi voir des sculptures, des cercueils ainsi que des objets appartenant à Gengis Khan et à sa famille. Cependant, la salle principale est en fait un cénotaphe car le cercueil qu’elle abrite ne contient aucun corps.

Le site s’étend sur 15 km de long et 30 km de large. Sa superficie totale est de 225 km². Les bâtiments occupent seulement une infime partie du site. Le mausolée est constitué de trois palais qui sont reliés entre eux par le couloir de l’est et le couloir de l’ouest. Les couloirs forment des allées de pavés en pierres blanches bordées de peintures murales qui montrent les différentes étapes de la formation de l’empire.

Histoire

Le premier mausolée fut créé par Ögodei, un des fils de Gengis Khan, pour rendre hommage à son père. Composé au début de huit yourtes blanches parcourant les steppes, il fût de nombreuses fois déplacé. C’est le gouvernement chinois qui décida de débloquer des fonds pour construire le mausolée actuel en 1954 afin que celui-ci ne soit plus jamais déplacé. Le mausolée actuel comprend seulement 3 yourtes.

Actuellement le mausolée de Gengis Khan est un lieu de recueillement. Les Mongols et les Chinois descendants de Gengis Khan viennent s’y recueillir. Lors de cérémonies consacrées à Gengis, les pèlerins chantent des louanges et sacrifient des animaux pour rendre hommage à leur père fondateur. Après ces rituels, les festivités se poursuivent par des activités sportives traditionnelles.

Les palais

Les palais sont tous en forme de yourtes mongoles, surmontées par des toits arrondis en carreaux de faïence qui sont soutenus par de hauts murs blancs.

Le palais principal faisant 26 mètres de hauteur , abrite une sculpture de marbre blanc représentant Gengis Khan sur son cheval. La statue mesure 6,6 mètres de hauteur en hommage aux 66 années de la vie du fondateur de l’Empire mongol. Le palais du repos contient les cercueils vides de Gengis Khan, de sa femme et de ses concubines. Dans le palais de l’est se trouve le cercueil de son 4 ème fils nommé Tolei. Quant au palais de l’ouest il est utilisé comme salle d’exposition pour exposer des reliques historiques appartenant à la famille impériale mais aussi des vêtements, coiffes, armes et la selle d’or personnelle de Gengis Khan. Ce sont des objets originaux qui sont exposés ici. La plupart du reste a été détruit durant la révolution culturelle après la mort de Gengis.

Décédé en 1227 à l’âge de 66 ans, le premier empereur mongol a été inhumé à l’abri des regards, conformément à ses dernières volontés. Aujourd’hui encore on ignore l’emplacement où est réellement enterrée sa tombe. Le mystère reste entier.